[OSM-Plugin-Error]:[OL3_createMarkerList]: No posts/pages with geotag found!

[OSM-Plugin-Error]:CustomField: OSM_geo_data

[OSM-Plugin-Error]:PostType: post

[OSM-Plugin-Error]:Tagged_Filter: osm_all

Pouvez-vous déceler un autre b ateau qui s’approche? Ce peut être difficile s’il y a une rétrodiffusion provenant de la rive.


La rétrodiffusion est causée par les lumières sur le rivage et leurs reflets sur l’eau peuvent vous empêcher de voir un navire qui approche, des aides à la navigation ou des feux d’avertissement potentiels.

Même les rivages moins occupés et bordés de maisons ou de chalets peuvent masquer les bateaux, surtout les planches à pagaie ou les navires au mouillage qui doivent afficher un feu blanc visible.

Si vous naviguez en soirée, vous devez bien voir et être vu. La préparation est indispensable.
D’abord, vérifiez vos feux de navigation pour vous assurer de leur bon fonctionnement.


Familiarisez-vous avec les repères et les aides à la navigation. Tout est différent en soirée.
Les lecteurs de cartes GPS conviennent très bien pour la navigation de nuit afin de bien montrer la position de votre bateau par rapport aux autres dangers.

L e GPS n’indiquera pas la position des autres navires, vous devrez donc faire preuve de prudence et mieux comprendre les feux de navigation et leurs configurations afin de comprendre la présence de ces autres bateaux.

Si vous êtes accompagné d’un passager, demandez-lui de scruter l’horizon et de vérifier les côtés et l’arrière du bateau pour signaler tout autre bateau qui tenterait de vous dépasser.

Déplacez-vous lentement. Il est plus difficile de voir les obstacles et d’estimer les distances pendant la nuit.


Pour améliorer la vision nocturne, atténuez la clarté comme les lampes d’accueil, l’éclairage dans la cabine, le tableau de bord et les lecteurs de cartes GPS. Ainsi, vous ne serez pas aveuglés par les lampes de bord de votre bateau.

Il faudra un peu de temps pour que votre vision s’adapte à la nuit et il peut falloir 20 minutes pour retrouver votre vision nocturne après avoir été ébloui par la lumière.

Si vous êtes sur une planche à pagaie le soir, vous aurez besoin d’au moins une lampe de poche ou une lanterne pour signaler votre présence aux autres embarcations.

Une meilleure solution, si vous avez un co-passager, est de lui demander de porter une lampe si la situation l’exige. Assurez-vous qu’il la tienne suffisamment haute au-dessus de l’eau pour qu’elle soit visible de tous les côtés.

L a solution idéale serait de maintenir une lampe qui reste allumée pendant que vous pagayez.
Il existe des feux de navigation conçus spécialement pour les kayaks qui sont installés par succion ou avec des courroies sur le pont du kayak.

Que vous soyez aux commandes d’un bateau motorisé, d’une planche à pagaie ou d’un voilier, il est de votre responsabilité d’être vu et de bien voir ce qui se passe autour de vous. Si vous retenez ces quelques conseils, non seulement profiterez-vous d’une agréable randonnée nautique en soirée, mais vous éviterez surtout des accidents.

Navigation d’automne

Vous étirez votre saison de navigation jusqu’en automne?

Voici quelques facteurs à considérer.

 

Vérifiez la météo

Les masses d’air chaud et d’air froid qui se côtoient à l’automne font que les conditions changent rapidement. Une tempête automnale peut apparaître sans avertir. Vérifiez la météo avant de partir, de même qu’en cours de route, tout en gardant un œil sur le ciel pour des signes annonciateurs d’orages.

 

Habillez-vous en fonction de la température de l’eau

Par journées plus chaudes, résistez à la tentation de porter des vêtements d’été. Optez pour plusieurs couches de vêtement que vous pourrez retirer ou ajouter au besoin, en vous assurant que votre gilet de sauvetage puisse être porté par-dessus celles-ci. L’eau refroidit et une chute par-dessus bord peut être mortelle.

Ayez des lumières

La noirceur survient de plus en plus tôt en automne. Ne vous faites donc pas surprendre. Assurez-vous que vos feux de navigation fonctionnent correctement et que vos fusées de détresse ne sont pas périmées.

Apportez quelques lampes de poche étanches en prévision de décharger le bateau à votre retour au quai ou à la rampe de mise à l’eau à la noirceur. Et pensez à avoir des piles de rechange.

Planifiez à l’avance

Il y aura moins de bateaux sur l’eau à cette époque de l’année. Vous ne pourrez donc pas compter sur l’aide d’autres plaisanciers en cas de problème.

Laissez un plan de navigation et ayez une radio VHF ou un cellulaire avec vous. Une radio VHF peut servir pour appeler à l’aide là où il n’y a pas de service cellulaire.

 

Portez votre gilet d sauvetage

L’effet du souffle coupé et la panique résultant d’une chute en eau froide peuvent être mortels. Un gilet de sauvetage vous gardera à flot et offrira une certaine protection contre le froid alors que vous tentez de vous en sortir.

 


Faites le plein avant de partir

Plusieurs quais de service d’essence ferment au cours de l’automne. Ne présumez pas de pouvoir faire le plein à destination en prévision de votre retour à la maison. Informez-vous et planifiez votre consommation.

L’automne peut être une saison magnifique pour naviguer. Ayez en tête ces quelques conseils et chaque sortie sera faite d’un aller et d’un retour.

Avis aux navigateurs vs Avertissements de navigation (Avis à la navigation)

Quelle est la différence?

Avant de partir, les plaisanciers devraient toujours régler leurs radios VHF sur la fréquence de diffusion maritime continue de la Garde côtière canadienne applicable dans leur région, afin de se familiariser avec les avis à la navigation ou les mises à jour météorologiques urgentes qui pourraient être émises.

 

Plusieurs plaisanciers utilisent les termes avis aux navigateurs et avis à la navigation comme des synonymes. Ils sont toutefois différents.

Un avis au navigateur est en fait une modification permanente à une carte imprimée qui doit être notée par le navigateur pour une navigation en toute sécurité. Par exemple, si une bouée est retirée de façon permanente, le changement apparaîtra dans les avis. Il appartient à l’utilisateur de le corriger sur ses cartes. Vous remarquerez peut-être lors de l’achat d’une carte qu’elle affiche une mise à jour estampillée et datée qui inclut toutes les modifications précédentes.


L’avis à la navigation est ce que nous écoutons sur les émissions maritimes continues. Ils sont maintenant appelés avertissements de navigation et informent le navigateur de tout changement temporaire dont il doit être informé pour une navigation en toute sécurité. Par exemple, si une bouée a dérivé hors station ou si son feu est défectueux, ce changement temporaire apparaîtra sur la liste des avertissements de navigation.

 

En plus de régler votre radio VHF sur la fréquence de diffusion maritime continue avant de partir, sachez que la Garde côtière a mis en ligne les avertissements de navigation et les avis aux navigateurs, ce qui est d’une grande aide.

On a accès aux :
Avis aux navigateurs à www.notmar.gc.ca
Avertissements de navigation à https://nis.ccg-gcc.gc.ca

 

Night Boating

Can you pick out the other boat approaching? It can be difficult when there’s a backscatter of lights on shore.

Backscatter is caused by lights on the shoreline and their reflections on the water which can make it difficult to pick out an approaching vessel, navigation aid or other potential lighted hazard.

Even non congested shorelines lined with houses or cottages can hide vessels especially paddle craft or vessels at anchor which are only required to display an all-around white light.

When boating at night you need to see and be seen and preparation is the key.

First, check your navigation lights to ensure they’re working.

Familiarize yourself with the location of navigational aids and landmarks… everything looks different at night.

GPS Chartplotters are ideal for night boating to show the position of your boat relative to other hazards.

However, a GPS will not let you know where the other vessels are, which means you need to be aware and understand navigation lights and their configurations, to know what other boats are doing on the water.

If someone else is on-board, have them help by scanning the horizon for hazards and checking behind and to the sides for approaching or overtaking vessels.

When travelling, slow down. It’s more difficult to see hazards and judge distances at night.

To help preserve your night vision, minimize interior lighting such as courtesy lights, cabin lights, instrument panels and Chartplotter backlighting to ensure you’re not blinded by illumination from your own boat.

It takes some time for your vision to adjust to the dark and it can take up to 20 minutes to re-acquire your night vision after a flash of light.

If you are operating a paddlecraft at night, at minimum you will require a flashlight or lantern that you can use to signal your presence to any approaching vessel.

A better solution if you have a passenger on board is to have a light that they can hold when the need arises. Make sure they hold it high enough off the water so that it’s visible from 360 degrees.

However, the ideal solution is something that can stay lit while you paddle.

There are navigation lights specifically designed for kayaks that are strapped or suction cupped onto the deck of a kayak.

Whether your vessel is power, paddle or sail, you are the one responsible to see and be seen. If you keep in mind these simple tips, you’ll not only be able to enjoy all that night boating has to offer, but also avoid meeting someone by accident.

Fall Boating Tips

Going to extend your boating into the Fall?

Here are a few points to consider.

 

Check the Weather

Colliding warm and cool air masses in the Fall cause conditions to change quickly. Autumn storms can approach fast and unexpectedly. Check the weather before heading out, check it during your trip and keep a watchful eye out for approaching storm fronts.

 

Dress for the Water Temperature

On warmer days resist the urge to wear summer clothing. Dress in layers that can be easily removed or added …and make sure that your lifejacket can fit over your layers. The water is getting colder, and a sudden fall overboard can be deadly.

Have Lights

Darkness comes earlier each day during the Fall. Don’t get surprised by it. Make sure your navigation lights are in working order and your emergency flares are not past their expiry date.

Carry a couple of waterproof flashlights to help you unload at the dock or ramp after dark – and be sure to pack extra batteries.

Plan Ahead

There will be fewer boats on the water at this time of the year, so don’t depend on your fellow boater to help you out if you run into trouble.

Leave a float plan and carry a VHF radio or cellphone. A VHF radio can be used to call for help in places where your cellphone has no signal.

 

Wear Your Lifejacket

The gasp and panic as the result of a sudden fall into cold water can be deadly. A lifejacket will keep you afloat and provide some thermal protection as you deal with the situation.


  


Fuel up Before You Go

Many fuel docks close early during the Fall season. Don’t assume you can fill up at your destination for the trip home. Get informed and manage your fuel.

Fall can be a beautiful season to go boating. Remember these tips and you’ll make every trip a round trip.

English